Bien chers amis,

C’est une évidence de dire que d’aller de maison en maison, sous-entend que l’on se trouve personnellement dans un lieu de vie urbanisé, dans un hameau ou dans un village. Notre pays en compte des dizaines de milliers…
En rase campagne surtout, comme dans les grandes étendues rurales, il y a peu d’habitations. Et pourtant, qu’elles soient nombreuses ou isolées, l’Evangile doit pénétrer dans chacune d’entre elles, et c’est le but poursuivi par l’Opération Villages en cours !

Nous constatons, année après année, que tous les pays de notre planète s’urbanisent de plus en plus. Il paraît qu’une personne sur deux dans le monde vit dans une ville.

Rien ne semble donc arrêter la marée humaine qui abandonne les villages pour inonder les mégapoles qui grossissent jusqu’à l’asphyxie.

C’est ainsi que les taudis et les ghettos voient le jour et s’étendent. Mexico, Nairobi, Sao Paulo, Manille, Le Caire et bien d’autres, sont particulièrement touchés par ce problème.

D’invraisemblables installations s’érigent pour abriter d’innombrables familles condamnées à une définitive pauvreté. Là-bas, comme chez nous, les plus pauvres des pauvres vivent dans la rue…

Et pourtant, l’amour de Dieu est aussi pour eux ! Qu’il s’agisse de l’habitant d’une favela ou d’une luxueuse villa, le message de l’Evangile doit l’atteindre.

S’il est commode de parcourir les avenues et de suivre sans peine les trottoirs des villes, il faut aussi que les pieds et le zèle des chrétiens soient prêts à arpenter les chemins, et qu’ainsi Jésus-Christ puisse pénétrer chez les déshérités, là où ils sont.

En ayant à l’esprit des centaines de milliers de déplacés climatiques, que dire aussi aujourd’hui de tous les déplacés du monde que la guerre, les terreurs et les persécutions ont chassé hors de chez eux, les abandonnant sur des voies sans issue dans les plus profonds désespoirs ? Avec le brûlant désir de vivre. Ils n’ont même pas de maison ! Réfugiés, migrants ou étrangers, quel que soit le nom utilisé par nos médias, ils font l’objet de l’amour parfait de Dieu. Nombreux sont les passages de la Bible qui montrent que le Seigneur réclame notre plus vive attention aux plus démunis. « Ne dois-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme j’ai eu pitié de toi ? ».
Dans son enseignement si célèbre de Matthieu 25, Jésus ne disait-il pas : « J’étais étranger et vous ne m’avez pas accueilli. » ?

Quel que soit ce prochain, L’Evangile est ce dont il a un impératif besoin.
Cette tâche n’est ni facile ni sans danger, mais c’est la mission confiée à tous ceux qui ont réalisé cette parole forte du Seigneur : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »

Avec toutes les initiatives de soutiens entreprises par la CMM, le message de l’Evangile se répand pour être diffusé et reçu, quels qu’en soient le prix et le sacrifice.
En ce mois d’été, nous vous invitons tous à nous rejoindre dans une vraie communion fraternelle, en soutenant et en priant pour chacun de ses efforts entrepris afin d’atteindre tous et chacun de nos frères de ce monde.
Votre présence à nos côtés est la garantie que notre mission peut atteindre son but !

Avec les messages reconnaissants de

Rejoignez des milliers d’amis de la CMM qui soutiennent et s’informent de ses actions menées dans notre pays et plus loin. Soyez aussi de ceux qui reçoivent chaque mois, sur simple demande dans le formulaire notre lettre de nouvelles mensuelles gratuite

Lettre de nouvelles

    Contact
    BP 10308
    92402 COURBEVOIE Cedex France
    Téléphone : +33 (0) 1 47 68 57 62

    contact@cmmfrance.org